Que sont les arts sans la pratique du débat et de l’échange ? Le Volatil entend encourager la réflexion en initiant des rencontres autour de sujets thématiques avec des chercheurs issus du champ universitaire. Si le détour poétique nous aide à comprendre le monde de manière sensible, l’apport des sciences (sociales, humaines, technologiques…) nous invite à cultiver notre esprit critique, et à rendre plus intelligible ce qui nous entoure.

Cette année, le Volatil tisse un partenariat avec le Laboratoire Nio Far.

Laboratoire Nio Far

Dans une démarche d’éducation populaire, Le Laboratoire Nio Far cherche à apporter des clés de compréhension et d’analyse de notre société contemporaine marquée par des siècles d’histoire coloniale.

C’est une tentative d’articulation entre une analyse critique de l’esclavagisme et du colonialisme d’une part, et une réparation somatique autour d’actions artistiques et culturelles de l’autre.

Les rencontres organisées par le Laboratoire Nio Far prennent différentes formes : ateliers de réflexion, projections-débats, performances, lecture, installations, soirées musicales et gourmandes.